Libye – Les dernières nouvelles du front (28-10-2011)

Publié le oct 28, 2011 @ 0:03

346


Les loyalistes libyens, bien avant même que l’OTAN n’intensifie ses frappes nazies, meurtrières et illégales sur Syrte et Bani Walid, s’étaient retirés de ces villes, sous ordre de Mouammar Kadhafi en personne, pour aller se préparer. Le guerrier était resté avec une centaine d’hommes, dont 30 soldats dévoués. Mais où ? Après avoir été tétanisés par la disparition brutale du guide, ils se sont, pour la plupart, retirés dans le désert libyen, dur d’accès et pratiquement inaccessible. Ils amorcent leur remontée, par petits groupes. 

Aujourd’hui, ces derniers sont en possession d’un lot important de missiles SA-24" (missile sol-air russe), de missiles sol-air SA-7, de RPG-29 (vampire) et plein d’autres encore. Mouammar Kadhafi avait demandé de ne pas les utiliser, de peur que les soldats de l’apocalypse ne prennent ça pour prétexte pour détruire la Libye. Il s’est trompé car, aujourd’hui, Syrte est une ville entièrement détruite. Aucune maison n’a été épargnée. C’est à croire que tous les habitants étaient des militaires. Une honte !

Les résistants ont désormais pris la décision de ne plus se déplacer en groupe. Il suffira d’envoyer, désormais, un seul homme sur le champ de bataille. C’est d’ailleurs ce qui se passe en ce moment et par conséquent, ceux qui vendent très tôt la peau de l’ours avant de l’avoir tué en seront pour leurs frais. Le guide Mouammar Kadhafi, mort ou pas, de nombreux chefs de tribus ont fait allégéance à Seif Al-Islam et le combat continue. Lui, à la CPI ? Attendons de voir.

Syrte- Coup de théâtre: après le choc suite à la mort de plus de 100 renégats qui voulaient voler de l’essence dans un dépôt piégé, il n’y avait plus de renégats dans la ville détruite…, Non. C’est au tour de 12 d’entres eux, qui sont morts aujourd’hui, de rejoindre l’enfer, après avoir voulu occuper des maisons qui ne leur appartenaient pas. Les occupants les ont liquidé, malgré la présence des soldats américains qui ratissent la ville, à la recherche d’armes.

Sorman- Les résistants de la ville ont réalisé un nouvel exploit en surprenant les vendus de Benghazi dans leur sommeil. Un véritable chaos. Un survivant aurait eu le même sort réservé à Mouammar Kadhafi. A cette allure, on peut comprendre les inquiétudes de Mahmoud Djibril qui pensent démissionner…bientôt. Hum !

Tripoli- La ville s’est encore embrasée aujourd’hui. A  Abou Salim, des snipers ont liquidé en douceur, à l’aide de silencieux sur leurs pistolets, 3 renégats qui surveilaient l’entrée et la sortie du quartier. Plus loin, à Souk al-Jumaa, autre quartier de Tripoli, un dépôt d’armes a été détruit par la résistance ou plutôt le pouvoir légitime. 

Bani Walid – 5 renégats qui tentaient d’entrer dans un quartier avec l’intention de désarmer la population, ont été liquidés sans autre forme de procès.

Misrata – Les "Brigades du Tigre", dont les membres sont les assassins de Mouammar Kadhafi avec l’aval de Washington et Paris,  ont envoyé balader Moustapha Abdeljalil, le président du CNT. Leur chef refuse de désarmer ses troupes et menace : "Sans nous, la guerre ne serait pas finie" aurait-il dit. On parle d’une demande d’autonomie. Demain l’indépendance ?

Finalement, nos amis du CNT/OTAN pensaient vraiment que la mort du guide pouvait changer quelque chose, fondamentalement ? En s’habillant d’oripeaux élogieux alors que ce sont des meurtriers-prédateurs, ils comprendront que rien n’est fait, malgré leur violence. Mort, Kadhafi est devenu un héros, un martyr, plus redoutable que jamais…

Justice pour Mouammar Kadhafi !

 

About these ads