Libye – Le prix de la trahison: les vrais rats ne se bouffent pas entre eux

Posted on mai 10, 2012 @ 6:41

51


Sous-Rat Ripouxblique

la Libye s’enfonce de plus en plus dans la violence, gratuite surtout. Le règne de la loi du plus fort. Aucune justice viable, rien. Ceux qui ont plus d’armes peuvent tuer, en plein jour et en toute impunité, sans que personne ne leur pose la moindre question. Ces actes quotidiens, la presse "mainstream" se garde bien d’en parler. Partie intégrante du règlement de compte sans objet réel si ce n’est une histoire de gros sous de Nicolas Sarkozy à l’encontre du frère Guide Mouammar Kadhafi. La Libye, où il est annoncé des élections générales en juin est presque morte. Une parodie en perspective.

Même la gent animale ne se comporte pas ainsi, quand elle est regroupée entre la même espèce. Or, aujourd’hui, en Libye, les sous-rats se bouffent entre eux. Le prix de la trahison. Ils voulaient soi disant la liberté, ils récoltent la misère. Ils voulaient semble-t-il la démocratie ? ils récoltent le chaos. Les évènements qui se sont déroulés il y a deux jours au siège du premier ministre (Gouvernement), encerclé, ont vu deux agents de sureté tués, et de nombreux véhicules confisqués par les renégats de Yefren (200 hommes armés) qui réclamaient leurs soldes et des primes.

Voilà des gens, pour la plupart sans qualification, que l’ancien pouvoir ne laissait pas dans la misère. Il s’arrangeait à leur trouver un petit pécule pour leur subsistance, leur proposant des formations pour pouvoir intégrer, qui, une administration, qui, l’armée, qui, un métier qu’on ne trouvait pas dans la population traditionnelle libyenne, mais chez les immigrés sub-sahariens. Ils ont cru qu’en prenant des armes contre le frère Guide, leurs mentors euro-américains leur proposeraient ensuite la lune. Or, ces derniers s’enrichissent impunément en exploitant leur pétrole et leur gaz de façon exponentielle. D’autres font des films et gagneront aussi de l’argent sur leur dos, bénéficiant honteusement de l’appui du festival de Cannes.

En Libye aujourd’hui, seul les personnes proches du CNT mangent à leur faim. Ils roulent dans des véhicules 4×4 flambants neufs (vidéo en dessous), voyagent en Occident, construisent des villas alors que les orphelins, les femmes et les laissés-pour-compte mangent leur pain noir. D’autres,  ont le "tort" d’avoir un patronyme se rapprochant de la région de Syrte ou d’avoir été proches de l’ancien Raïs. Ils sont encore purchassés, comme ce fut le cas dans la ville berbère de Zouara.

Vous avez déjà vu les vrais rats se bouffer entre eux même en période de disette ? Non, ils s’attaquent plutôt à l’homme. On a vu, il y a quelques années, des rats affamés au Caire ou à Mexico, s’attaquer aux hommes. Hélas, aujourd’hui, en Libye, on a affaire à des sous-rats. La Libye est devenue une Sous-Rat Ripouxblique.

  

About these ads
Tagué: , , ,