#Israël : montée exponentielle de la xénophobie dans les grandes villes

Publié le juin 4, 2012 @ 15:39

111


Ce qui se passe en Israël actuellement est indigne. Entre un ministre qui demande que les clandestins soient simplement assassinés, puisqu’il recommande qu’on tire sur eux au moment où ils tenteront de franchir les frontières, un autre qui parle du risque d’impureté future de l’État d’Israël qui doit garder son caractère juif, la boucle est bouclée. Le Premier ministre  Benjamin Netanyahu a beau condamné les violences, tout en assurant que la clôture de 250 km qu’Israël le long de sa frontière avec l’Égypte serait achevée dans les meilleurs délais et que les clandestins seraient "bientôt" renvoyés dans leurs pays d’origine, aujourd’hui, un incendie contre un bâtiment habité par des Africains à Jérusalem a eu lieu: 4 blessés.

Ce matin, des inconnus ont tenté de mettre le feu à un immeuble à Jérusalem. Ce dernier est habité par des immigrants africains dont quatre souffrent de brûlures et d’inhalation de fumée. Il était 03h00 quand ces racistes et malfrats ont tenté de mettre le feu dans un vieux bâtiment de deux étages dans un quartier pauvre proche du marché Mahane Yehuda, dans le centre de Jérusalem. La police a qualifié l’incident de "très grave".

Ces inconnus, qui, selon des témoins, étaient au moins 20, ont mis le feu à l’entrée du corridor menant à plusieurs appartements où habitent 18 immigrants africains. Sur le mur extérieur de l’immeuble, ils ont écrit en hébreu "Dégagez du quartier". C’est d’autant clair que, la tolérance ne fait pas partie d’eux. Quand on sait que ces gens ne sont pas des illégaux, il y a de quoi craindre le pire.

C’est vrai que, certains mots ne peuvent plus être mis à la poubelle. Quand Jérusalem aussi s’y met, on ne peut que parler de pogrom, n’en déplaise aux esprits chagrins qui ne voient que le mal chez les autres. Les incidents passés n’avaient essentiellement lieu que dans les quartiers du sud de Tel-Aviv. Ces derniers concernaient des attaques de boutiques tenues par des Africains, des agressions physiques et verbales (sales nègres, voleurs, violeurs etc).

S’attaquer à des gens sans défense est lâche. Si ces gens exigeaient que le gouvernement israélien renvoie les clandestins chez eux, on pouvait le comprendre. Mais, les agresser, c’est inadmissible. Pire, ils ne font pas de distinguo entre les légaux et les illégaux, ce qui prouve bien qu’ils ne sont guidés que par le racisme. Pourtant, hier, dimanche, est entrée en vigueur une loi punissant de 3 ans d’emprisonnement, tous les clandestins. 

Comme c’est étrange: "Certains des manifestants ont attaqué et pillé des magasins tenus par des Africains"…Ceci ne vous rappelle-t-il pas vaguement des événements qui ont eut lieu en Allemagne, jadis ? Bizarre donc cette faculté de certains israéliens à reproduire les actes stupides dont ils ont été victimes naguère. 

Israël semble rouler à tombeau ouvert !

About these ads