SCOOP. Syrie: Voici comment la CIA a trahi et humilié François Hollande et la France

Publié le mar 16, 2013 @ 16:25

98


droneLOS ANGELES, Californie (USA) – Le Royaume uni et la France restent et demeurent des caniches des Etats-Unis d’Amérique. En écoutant François Hollande depuis hier à Bruxelles, auparavant Laurent Fabius, on pouvait croire que la France avait pris une initiative. C’était de la poudre aux yeux. En réalité, le président français ne faisait que répéter ce que Barack Obama ou bien la CIA lui demandaient de dire. 

Tel un psittacidé, l’homme récitait mordicus un poème américain appris par coeur, tout en évitant d"e citer l’auteur. Mais là, surprise, alors qu’on lui demandait comment savoir à qui livrer les armes en Syrie, l’homme bottait en touche pour dire qu’ils ont sur place, des agents, à savoir les Etats-Unis, la Grande Bretagne et la France…Consubstantiel mon cher Watson ! Et là, surprise, Le Los Angeles Times nous apprend autre chose, qui prouve bien que la France, où il y a des restrictions budgétaires dans l’armée ne pouvait être logique dans son approche. De quoi s’agit-il ?

En effet, comme vous le savez, les Etats-Unis ont inscrit le Front al-Nosra sur la liste des organisations terroristes. C’est acté. Or, sur le terrain syrien, ce sont eux qui sont au front, qui luttent vraiment et c’est un agrégat de vermines wahhobo-salafo-terroristes créé par l’Arabie saoudite et dont les membres viennent de partout. De France, de Turquie, de Tchétchénie, d’Algérie, de Tunisie, du Maroc, d’Angleterre, de Scandinavie etc. La solution la meilleure serait de donner un coup de main à l’armée arabe syrienne comme nous le disons depuis longtemps pour éradiquer cette horde de barbares mais non, puisque la litote surannée "Assad doit partir" hante les esprits, il faut s’en prendre autrement. Mais comment ?

C’est ainsi que le journal de Californie nous apprend que la CIA envisage d’éliminer purement et simplement les membres du Front al-Nosra. Leurs agents seraient déjà sur le terrain pour les localiser, les cibler et les tuer, même à l’aide de drones. Un aveu qui prouve bien que ces gens n’ont pas une once de noblesse dans leur âme. Une preuve supplémentaire qu’ils veulent avoir raison jusqu’au bout, avec la même litanie. Nous révélions via le journal allemand Der Spiegel, la formation en Jordanie de combattants (terroristes) anti-Assad par les Etats-Unis, la Grande Bretagne et la France, le 11 mars dernier. Information que le premier média français  "mainstream", le journal Le Monde, reprenait seulement hier, 15 mars.

La France "prête" à prendre "ses responsabilités" est la dernière arnaque de Monsieur Pingouin. C’est Barack Obama qui contrôle tout. Définitivement, Londres et Paris ne sont et ne resteront que des caniches de Washington…

Donc, ce qui se jouera dans les prochains jours en Syrie va être la guerre de l’Occident contre le Front al-Nosra. Quelle déconfiture ! Toujours est-il que, ce n’est pas en éliminant ces gens et armant les autres qu’ils gagneront. Au contraire même, l’escalade sera de mise. C’est probablement leur souhait car, ils comprendront que le mensonge sur les chiffres donnés sur les membres d’Al-Nosra sont faux, minimisés simplement pour faire croire qu’il y a une opposition constructive en Syrie. Ils seront surpris de voir finalement al-Nosra liquider tous leurs ex-compagnons pro-Occident. Nous nous dirigeons vers une marche macabre, celle d’une guerre totale dont personne dans le monde arabe ne sera vainqueur. Est-ce le but ? Sans doute…

About these ads
Posted in: Actualité