obama-assad-1

Par Allain Jules

 Oyez, oyez, bonnes gens ! 

Messire Joe Biden, vice-président américain nous a fait, hier, en Turquie, une affiche pratique de couardise. Laquais assumé de l’Arabie saoudite et de la Turquie d’Erdogan et non du peuple turc -quel comble-, Joe Biden s’est montré clown. Bien sûr, il ne s’agit que du Gouvernement américain et non le peuple. Dépourvu d’honnêteté intellectuelle sur le dossier syrien, ces gens voguent à vau-l’eau. C’est une lapalissade. Sont-ils aveugles ?

Les spécialistes en amitiés canailles sont toujours unis, pour le meilleur, bien sûr, mais surtout pour le pire. Considérant qu’ils sont partisans du même mensonge, ils s’épaulent quand ces derniers sont aussi dévoilés. Ils deviennent furax quand leurs menteries sont révélées. Ils sont même prêts à tuer, juste pour qu’ils ne soient pas mis à poil. Fâchés parce que leur guerre importée en Syrie a échoué, ils deviennent les partisans d’une guerre totale sur place, pour encore mieux dépecer ce pays. Les Etats-Unis ont déjà gagné une guerre ? Où et quand ?

La Russie et l’Iran ayant fait échouer leurs plans diaboliques à l’encontre de la Syrie, vous verrez donc trois attitudes: la première consistera à tenter de démentir toute implication terroriste malgré les preuves, quant à l’autre, elle sera celle du lynchage abscons de Bachar al-Assad et de Vladimir Poutine, ultime syncrétisme des faiblards, enfin, sans vergogne, ils continueront à armer et financer la bête immonde Daesh, en faisant semblant de la combattre.

In fine, ils useront toujours par leur procédé idoine, le mensonge, pour décrire ce qu’il se passe en Syrie. Ils parlent honteusement de guerre civile alors que la Syrie vit une agression étrangère et non une guerre civile…Pourquoi Bachar al-Assad est la priorité des Etats-Unis et consorts et non Daesh ? Vous avez la réponse, ces gens sont les laquais des pays du Golfe. C’est terrible de le savoir. Vous voyez bien que ces petits pays font ce qu’ils veulent au Yémen, et même chez eux avec des assassinats ciblés, sans que les mêmes n’émettent la moindre critique…

Et si on écoutait Donald Trump, favori des Républicains pour l’élection présidentielle prochaine ? Il accuse Obama et Clinton d’avoir crée Daesh…