Dans L’Obs, L’ex-directeur adjoint de campagne de Nicolas Sarkozy livre sa vérité sur les dérapages financiers à l’UMP, actuel Les Républicains. Pour lui, l’ex-président savait. Pire, il affirme que ce dernier ment. Il raconte aussi avoir été menacé : « Il m’arrive d’avoir peur ». Est-ce à dire que Nicolas Sarkozy ou ses proches le menacent ? Il y a même des histoires d’antisémitisme dans le dossier…Fichtre.

Petit track-back:

« Je ne protège personne mais il m’arrive d’avoir peur. Je n’ai pas envie d’apprendre à nager dans 20 centimètres d’eau comme Robert Boulin. J’ai dit à mes proches que si un jour j’avais un accident de voiture, il faudrait faire une expertise. C’était de l’humour noir… quoique. »

« Je vais vous dire quelque chose que je n’ai jamais dit, et dont j’ai la certitude, conforté par la lecture du dossier aujourd’hui : les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 ont débordé de tous les côtés Et pas seulement le budget consacré aux meetings. Il ne faudrait plus appeler cette affaire « Bygmalion », mais celle des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy. Rien n’a été contrôlé. (…) Il n’y a que Nicolas Sarkozy pour dire dans sa déposition que cette affaire ne concerne pas sa campagne… »

Brice Hortefeux, un fidèle des fidèles de Nicolas Sarkozy l’a défendu ce matin sur France Info…

Dans la vidéo en dessus, il s’exprimait déjà sur BFMTV. A partir de la 13′.