MAMAFRIKA-TV-BREAKING-NEWS

MamAfrika TV | Par Allain Jules

 

C’est sans doute le début de l’ »Opération de l’Euphrate », mentionné dans les documents de l’armée russe et pas encore appliquée. Alors que la Russie s’apprête à envoyer 120 avions sur l’aéroport Al-Shariyat ( sa nouvelle base aérienne en Syrie), dans la province de Homs, la peur gagne l’Occident, puisque son flirt avec le terrorisme est patent. L’aéroport d’Al-Shariyat n’a pas la capacité d’accueillir autant d’avions d’où, des indiscrétions qui notent qu’il y aura ouverture d’une nouvelle base aérienne incessamment sous peu. C’est encore une rumeur mais tout laisse à croire que c’est véridique.

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter 

Apparemment, une préparation d’envergure est en cours pour la mise en place d’une nouvelle base aérienne russe en Syrie, ça sera la 3e. En haut lieu, on parle de la ville de Tadmor (Palmyre), avec en ligne de mire, aussi, Deir ez-Zor. Les forces russes veulent sans doute, en s’installant à Tadmor, couper entièrement Daesh de sa contrebande dans le désert entre la Syrie et l’Irak, contrôler les deux rives de l’Euphrate et chasser les terroristes de Palmyre. Néanmoins, il subsiste un couac.

LIRE AUSSI: FRAPPES RUSSES. Images: nouvelle base russe. Nous l’avons annoncé avant tout le monde

Le principal problème est la composition quantitative des forces terrestres que la Syrie sera en mesure de mettre sur pied. Selon les officiers russes, il faut au moins 15 mille hommes au sol, pour mener cette offensive de grande envergure et éradiquer Daesh. La Russie sera alors prête d’envoyer encore plus d’avions, on parle de près de 200 avions en Syrie pour cette opération.