poutine

Les Etats-Unis envisagent d’augmenter leur présence navale en Europe en raison de l’ »activité considérable des navires et sous-marins russes », rapporte le journal Financial Times, citant le commandant en chef de l’US Navy John Richardson.

« La Marine russe affiche actuellement un activité qui n’avait pas été observée depuis près de 20 ans », a-t-il souligné.

« La Marine russe augmente effectivement son activité dans l’océan Pacifique et à proximité des côtes orientales des Etats-Unis », a écrit le journal. Le commandant en chef de la Marine russe, Viktor Chirkov, a récemment annoncé que l’intensité des patrouilles sous-marines russes avait augmenté de moitié depuis le début de l’année 2013.

M. Richardson a rappelé qu’en lien avec l’opération militaire russe en Syrie et l’incursion d’un navire lance-missiles américain en mer de Chine méridionale, les pays devaient toujours respecter les accords en matière de navigation maritime afin de s’assurer que leurs démarches ne représentaient aucune menace pour le commerce mondial.

Le commandant en chef de l’US Navy est persuadé que le président Vladimir Poutine a entrepris de développer la Marine russe dans le but de montrer que la Russie était un « acteur de poids » sur la scène mondiale.

Il a également souligné qu’en dépit de la précarité de l’économie russe, le pays avait prouvé la grande qualité et les capacités de combat considérables de sa Marine au cours de la campagne syrienne.

D’après M. Richardson, dans un monde aux ressources limitées, les Etats-Unis et leurs partenaires stratégiques doivent conjuguer leurs efforts en vue de réduire la menace croissante liée aux cyberattaques.

« Le fait qu’à présent, il n’y ait pas d’attaques de pirates contre les navires commerciaux à proximité du golfe d’Aden constitue un exemple évocateur de coopération internationale réussie », a-t-il relevé.

(Sputnik)