Coup de Trafalgar de Nicolas Sarkozy embêté par le dossier du financement libyen ? L’ancien chef des services de ‪‎renseignement français, Bernard ‪Squarcini‬, proche de Nicolas Sarkozy, affirme que les services syriens ont fourni, il y a 2 ans à l’actuel Premier ministre Manuel Valls, ‬la liste des djihadistes actifs en France mais, celui-ci a refusé…

Un motif abracadabrantesque: « on ne parle pas avec le régime syrien »… Si c’est avéré, entre son dogmatisme abscons, il faut avouer que sa négligence et son incompétence ont causé la mort de plus de 150 personnes en quelques mois. Pas seulement. C’est même une haute trahison.

Avec un tel boulet, François Hollande peut-il vraiment le garder à ses côtés ? Ce serait un vrai suicide politique. Maintenant, avec l’habilité politique du camp d’en face, il faut se méfier. Tous, par ailleurs, ont plein de cadavres dans leurs placards…