Boko Hram

Par Allain Jules

Après une transition démocratique réussie malgré quelques péripéties, le Burkina entre de plain-pied dans une nouvelle crise. Attaque terroriste. Attaque djihadiste. En réalité, les « qui » veulent vraiment déstabiliser le Burkina Faso ? Al Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi) qui revendique cet attentat meurtrier à l’hôtel Splendid a vraiment quels intérêts à défendre au Burkina Faso ? Mystère et boule de gomme.

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter 

Au-delà des morts, 20 plus précisément, L’attaque de Ouagadougou aurait été commise par l’organisation terroriste « Al Mourabitoune » du djihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. Mais, malgré le fait que le Burkina compte 60% de musulmans, toutes les communautés ont toujours vécu en bonne entente…

Un commando djihadiste a mené vendredi soir une attaque sanglante sur un restaurant et un hôtel de luxe de Ouagadougou fréquentés par des Occidentaux, disent la plupart des médias. Si le but est simplement de tuer, il faut avouer qu’ils ont réussi leur coup. Mais, à qui profite le crime ?

Je doute fort que les motivations réelles de cette attaque ne soient vraiment les Occidentaux. Il ne faut jamais oublier le passé. L’ex pouvoir ivoirien de Laurent Gbagbo a vu sa déstabilisation venir du Burkina. L’inverse est aussi possible. Néanmoins, peut-on vraiment parler de collusion entre les djihadistes (Aqmi) et le pouvoir ivoirien de Ouattara ? C’est un pas que nous ne franchiront pas.

Comme c’est surprenant, ce sont les forces spéciales américaines et les forces françaises qui ont donné l’assaut…Elles auraient sauvé plus de 73 personnes.