koweit

koweit

Sujet ô combien délicat, cette histoire est un cauchemar pour les victimes. Mais, sont-elles vraiment des victimes ? Oui et non. On ne le dira jamais assez, dans les pays du Moyen-Orient, les asiatiques et les africaines ont et restent toujours traitées comme des esclavages. Alors, comment est-il possible de toujours s’y rendre pour travailler ou être mis en esclavage ?

Le drame dans cette affaire est que, les filles payent un hypothétique recruteur, qui lui, est payé en retour par des familles esclavagistes. Mais avant d’accuser les autres, notamment le laxisme supposé des ambassades, ne faut-il pas au départ se poser les questions qui s’imposent ? Parce que, avec le sempiternel prétexte de la « fuite de la misère », pourquoi ne pas investir sur place l’argent collecté pour le départ ?

L’Afrique est une terre d’opportunité. Réussir à avoir de l’argent pour investir n’est pas donné à tout le monde. Comme ces jeunes qui meurent dans le désert ou dans la Méditerranée, quel est l’intérêt d’acheter la mort ? C’est bien de cela qu’il s’agit, l’achat de la mort…

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=0g_KnrYJrIo&w=640&h=360]