One Love

Par Allain Jules

L’artiste camerounais One Love, connu pour ses paroles moralistes, vient de commettre un nouvel « impair ». Savoureux musicalement. « Scandaleux » lyriquement sans doute, pour les supporters du président Camerounais Paul Biya, à qui il demande de « dégager » dans un nouvel opus intitulé « David et Goliath ». Ah, sacrilège ! Au moment où de nombreux camerounais, au sein de son parti le Rassemblement démocratique du peuple Camerounais (RDPC) au pouvoir lui demandent de se représenter pour la prochaine élection, ça fait désordre.

Lire la suite