euros

Oubli ? Perte ? Il avait pourtant tout bon… les numéros gagnants qui devaient lui permettre de prendre un peu de bon temps. Désormais, c’est trop tard.
Le gagnant de l’Euromillions qui avait validé son bulletin dans la petite commune de Vars au cœur de la Charente n’est pas venu réclamer son dû, à savoir un million d’euros.

La date limite est dépassée

La personne a coché les bonnes cases les 7 avril dernier. Deux mois après, soit le 6 juin, il ou elle n’a toujours pas donné signe de vie à la Française des jeux, malgré un avis de recherche. Le gain est donc définitivement perdu.

« J’ai eu la Française des jeux, elle n’avait été contactée par personne, le million est donc remis en jeu » confirme Jean-Luc Malfant, le patron du tabac de Vars, dans les colonnes de la Charente Libre.

Une petite déception pour ce buraliste qui espérait bien faire une photo avec ce gros chèque, lui qui jusqu’à présent n’a pas connu de gagnant supérieur à 4900 euros.

Une somme remise en jeu

Finalement, il est à espérer pour l’heureux (malheureux ?) gagnant qu’il n’apprenne jamais son infortune, car sinon les regrets seront vifs. En revanche, son oubli fera peut-être un autre heureux par procuration car la somme non retirée sera remise jeu très prochainement