tsipras

Le Premier ministre grec a déclaré mercredi qu’il pourrait être contraint d’organiser des élections législatives anticipées s’il ne disposait plus de la majorité nécessaire au Parlement.

Alexis Tsipras a précisé qu’un congrès exceptionnel de son parti, Syriza, pourrait avoir lieu début septembre. «Je serais la dernière personne à vouloir des élections si j’avais une majorité parlementaire assurée pour aller jusqu’au bout de (mon) mandat de quatre ans», a déclaré le chef du gouvernement lors d’une interview à une radio grecque.

Lire la suite de cette entrée