nimr-al-nimr

Après un nombre record d’exécutions en 2015, l’Arabie saoudite débute l’année 2016 sur les chapeaux de roues. Considérant que l’Occident ne respire que par Mammon, pour sûr, personne ne dira rien. Les « Assad doit partir » se multiplieront même, pour noyer le poisson.

Le grand ami de l’Occident et des Etats-unis a tué quarante-sept personnes condamnées pour « terrorisme », dont le dignitaire chiite Nimr Baqer Al-Nimr, figure de la contestation contre le régime dictatorial et génocidaire… Quand on sait que ce régime finance et arme le terrorisme en Syrie, on se dit que c’est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité…

Le neveu de Nimr Baqer Al-Nimr, Ali Al-Nimr, 20 ans, condamné à la peine de mort en mai 2014 pour avoir participé à des manifestations dans l’est du pays, ne figure pas parmi les personnes exécutées samedi.

Les agissements de l’Arabie saoudite sont certes mauvaises, mais permettent de vous ouvrir les yeux sur la dichotomie et l’hypocrisie occidentale…Parce que, l’Arabie saoudite a la même idéologie que Daesh, n’en déplaise aux esprits chagrins…L’Arabie saoudite c’est le Daesh institutionnel…