Matteo Renzi
Matteo Renzi

Matteo Renzi

L’Europe bientôt en miettes ? Matteo Renzi, président du Conseil italien, n’est pas content et il le dit. Impossible donc, pour lui, d’imaginer une Europe sans la Grèce. En voulant flinguer Alexis Tsipras pour sauver sa tête face à sa majorité, Angela Merkel risque de se retrouver en porte-à-faux face à ces derniers et ses partenaires européens dont la France.

Matteo Renzi dans un entretien au journal italien «Il Messaggero», a assuré qu’il va demander au gouvernement allemand d’accepter un compromis et de ne pas humilier Athènes. «Le bon sens doit prévaloir, et on doit trouver un accord. L’Italie ne veut pas que la Grèce quitte la zone euro. Et je dis à l’Allemagne : ‘ça suffit !’»

Renzi n’est pas resté en si bon chemin. Il a précisé qu’«Il est inconcevable d’humilier un partenaire européen.»