froome

froome

CYCLISME — Une vidéo montrant l’ascension du Mont Ventoux de Chris Froome en 2013 synchronisée avec ses données de puissance agite le web depuis lundi soir.

Dave Brailsford, le manager de la Sky, avait alerté la presse britannique lundi du piratage de certaines données appartenant à son équipe. «Notre équipe juridique est sur l’affaire», avait-il déclaré.

Une mystérieuse vidéo montrant l’ascension du Mont-Ventoux en 2013 synchronisée avec les paramètres de puissance (watts, vitesse, pulsations/minutes, cadence de pédalage) de Chris Froome a été publiée sur Youtube lundi. Celle-ci a disparu momentanément avant de réapparaitre sur d’autres plateformes, notamment Vimeo.

Sur cette vidéo postée de manière anonyme, la mesure des watts décolle lors des accélérations de Froome jusqu’à atteindre 1000 watts. La fréquence cardiaque, elle, reste stable autour des 160/165 pulsations par minutes.

Les liens entre les suspicions de vol de données et la publication de cette vidéo ne sont pas clairement établis. Mais le timing est plutôt étonnant.

D’où viennent ces données? Pour Dave Brailsford, elles ont été volées à l’équipe Sky à la suite d’un piratage. Pour Antoine Vayer, ancien entraîneur de Festina et spécialiste dans l’étude des performances des coureurs au Tour de France, celles-ci proviennent d’une fuite au sein même de la formation britannique.

[vimeo 133412409]

(Le Matin)