Des centaines de militants de Daesh sont en fuite des banlieues lointaines de Damas, en Syrie. Les bombardements russes continuent de faire des merveilles, d’où l’obligation américaine de négocier, malgré les salmigondis de Barack Obama…

Le commandant en chef du Front Al-Nosra dans la Ghouta-Est, l’affreux Mohammad Sarha Aka Jarrah et plusieurs de ses membres et forces ont été tués dans les opérations des troupes de l’armée arabe syrienne dans la région de Marj al-Sultan, banlieue lointaine de Damas. La mort de leiur chef a fait fuir des centaines de combattants, qui évitent de se déplacer en groupe, à cause des frappes. Ils ont tout laissé derrière eux, armes, femmes, enfants.

LIRE LA SUITE