Wang Jianlin

Wang Jianlin

Plusieurs milliardaires, dont le fondateur de Microsoft, ont enregistré de grosses pertes lors des chutes boursières. Le Chinois Wang Jianlin (photo) a perdu, lui, 3,6 milliards.

Nombre de milliardaires ont enregistré des pertes colossales, à commencer par Bill Gates. Le cofondateur et ex-boss de Microsoft a vu sa fortune fondre de 3,2 milliards de dollars, la deuxième plus grosse perte. Le Mexicain Carlos Slim, qui dispute régulièrement la première place du classement Forbes des plus grosses fortunes mondiales à Bill Gates, a laissé 1,6 milliard de dollars dans l’aventure. Quant à la perte la plus importante d’Europe, elle a été subie par l’Espagnol Amancio Ortega, fondateur et ex-PDG d’Inditex (Zara).

3,6 milliards de dollars, le montant fait rêver, mais il s’apparente plutôt à un cauchemar pour Wang Jianlin. Le Chinois le plus riche du pays et 17e fortune mondiale a essuyé une perte sèche de 3,6 milliards de dollars, pendant la seule journée de lundi. Le président du conglomérat Dalian Wanda Group a ainsi vu disparaître plus de 10% de sa fortune pendant le «lundi noir» des bourses de Shanghaï et Tokyo, relève le site français les Échos. Il lui reste tout de même 31,2 milliards de dollars.

Acheter des actions

Le Gouvernement chinois a lancé un important plan de sauvetage après la chute boursière qui a eu lieu dans le pays en juin dernier. Ce plan incluait une aide financière pour la China Securities Finance Corporation, agence d’État chargée d’acheter des actions au nom du gouvernement et d’empêcher les principaux actionnaires de vendre leurs parts.

Dernière mesure en date, les autorités chinoises ont annoncé dimanche qu’elles autoriseraient la caisse de retraite étatique à acheter des actions. Les actifs de cette caisse représentaient, fin 2014, un montant de 3 500 milliards de yuans (soit 481 milliards d’euros).