Le Major général Vincent R. Stewart

logo-foxnews-updateEXCLUSIF FOX NEWS: Un des officiers du renseignement américain, structure la plus proche du président Obama a conclu que la situation en Irak est un «bourbier». Pire, que l’action américaine est même vouée à l’échec. Il s’apprête à rendre public son témoignage au Capitol, selon Fox news. 

Le Major général Vincent R. Stewart

Le Major général Vincent R. Stewart

Des documents internes tirés du Defense Intelligence Agency (DIA) et que Fox News a pu consulter démontrent que le Major général Vincent R. Stewart, ce Marine à la tête de l’agence, est en accord avec ses analystes postés au Moyen-Orient et qui utilisent le terme de «bourbier» pour décrire l’état des lieux face aux efforts américains dans la lutte contre Daesh.  Il a toute fois annoncé que le terme « bourbier » est «trop politique» et ne doit pas être utilisé dans des remarques préparées à l’intention de l’opinion publique.

Les documents montrent en outre que les meilleurs analystes du DIA, l’une des 17 agences d’espionnage américaines et principal fournisseur de renseignements classifiés sur les capacités militaires étrangères ont conclu que la campagne contre Daesh sombrait principalement parce qu’il n’y a pas de réconciliation politique en Irak, et que les forces sunnites que le président Obama espère former et équiper, sorte d’armée anti-terroriste « ne font pas confiance » aux États-Unis.

Dans le même ordre d’idées, un ancien agent de la CIA, Joshua Katz, affirme que:  « Les Irakiens ne disposent pas d’une identité nationale ». La vraie question est de savoir les « qui » sont derrière la destruction de ce pays.