russya

Par Allain Jules

Le mensonge sur les frappes russes en Syrie, était réglé comme du papier à musique. Alors qu’Alep est en train de vivre ses derniers jours d’occupation terroriste, les frappes russes vont s’intensifier. Une stratégie victorieuse que la « grande presse » occidentale n’arrive plus à commenter, se contentant de dire que les bombardements russes tuent des civils. Un déni de la vérité qui fait suite à l’impertinence qui avait suivi le début des opérations russes, décriées. Aujourd’hui, on sait que seule la Russie a infiltré Daesh, avec des personnes dévouées, et qui guident les frappes russes contre…Daesh.

LIRE LA SUITE DE CETTE ENTRÉE