soldats

Comment faire pour minimiser la puissance russe en Syrie ? Le président américain Barack Obama, sous la contrainte, puisque tous les pays de la région réclament désormais l’appui de la Russie, est obligé de montrer que son pays combat lui aussi le terrorisme. «Le président a autorisé le déploiement d’un petit effectif – moins de 50 – de forces d’opérations spéciales américaines dans le nord de la Syrie», a confié un responsable de l’administration américaine.

>>>Suivez-nous sur Facebook

La donne a donc changé. Toujours est-il que, il faut s’interroger si ce n’est pas une ruse pour exfiltrer ou protéger les têtes pensantes des terroristes sous les bombes russes. Néanmoins, le refrain idiot et sempiternel de la France « Assad doit partir » ne tient plus que sur un fil malgré le forcing frappadingue de Laurent Fabius.

Selon les Américains, ces soldats d’élite au sol en Syrie «aideront à coordonner les troupes locales sur le terrain et les efforts de la coalition pour contrecarrer l’EI», a expliqué ce responsable, sans être plus précis. Par ailleurs, un autre responsable a confirmé que l’armée américaine allait déployer des avions d’attaque au sol A-10 et des chasseurs F-15 sur une base aérienne turque, également dans le cadre de la lutte de la coalition internationale contre le groupe jihadiste EI.

Nous attendons !