avic

Par Allain Jules

A trop jouer avec le feu, la Turquie est en passe de payer un lourd tribut à cause de son soutien abscons au terrorisme en Syrie. On ne le dira jamais assez, le président syrien Bachar al-Assad avait prévenu le monde entier sur le probable revers de la médaille…

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter 

La Turquie assiste aujourd’hui au phénomène de boomerang. Quand on jouit de la souffrance d’un peuple envahit par des terroristes, leur apportant même un soutien, c’est ne pas comprendre la psychologie de ces traîtres-là, et surtout, ne pas comprendre le monde en général.

LIRE LA SUITE