poutine

Par Allain Jules

Avec des alliés comme l’Arabie saoudite des Saoud et la Turquie d’Erdogan, il sera impossible à cette coalition-là, hétéroclite et ne poursuivant pas les mêmes objectifs, de pouvoir gagner en Syrie et ailleurs. D’un point de vue stratégique, les Etats-Unis sont pris le cul entre deux chaises, dans la mesure où, leur soutien apporté à la Turquie n’entre pas en adéquation avec leur politique en Syrie. Le régime turc l’a montré,  et s’arroge même le droit d’éradiquer le peuple kurde, en Turquie et ailleurs. Une violation flagrante du droit international. Quant au gouvernement américain, il se voit désormais pris au piège d’une navigation à vue, entre le soutien aux Kurdes syriens, que son allié au sein de l’Otan, veut exterminer.

LIRE LA SUITE DE CETTE ENTRÉE