Vladimir Poutine

Poutine-Assad, c’est le duo gagnant !

Après d’intensives frappes russes, l’armée arabe syrienne s’est emparée dimanche de la localité de Rabia, dernier bastion « rebelle » stratégique dans la province côtière de Lattaquié (ouest). Un coup dur pour les ennemis de la Syrie…

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter 

Rabia était aux mains des terroristes depuis 2012, contrôlée par des groupes terroristes dont des Turkmènes syriens et le Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda.

Avec la prise de Rabia, les troupes gouvernementales coupent les routes de ravitaillement des terroristes de la frontière turque vers le nord de la Syrie.

Le 12 janvier, les forces du régime avaient réussi à prendre le contrôle de la localité stratégique de Salma dans la province de Lattaquié également, après des mois de combats contre les « rebelles » qui l’avaient pris en 2012.

Les avions russes ont aussi bombardé les alentours de Deir ez-Zor pendant que les forces gouvernementales syriennes affrontaient les combattants de l’Etat islamique qui contrôlent l’essentiel de la province. Ils ont réussi à reprendre l’anti-missile volé par Daesh…

Les avions de guerre russes ont également touché Raqqa, hier, tuant de nombreux terroristes dans des camps d’entraînements.