hama

Par Allain Jules

Au courant de l’avancée inéluctable et imparable des troupes syriennes le long de l’autoroute M45 entre Hama et Raqqa, c’est la panique générale dans le camp des terroristes de Daesh. C’est sauve qui peut. Il n’y a plus de chef pour donner le la. C’est à qui mieux mieux. La population locale montre elle aussi son exaspération avec des manifestations…

LIRE LA SUITE