fesses

GLUTÉOPLASTIE – Une trentenaire qui voulait se faire gonfler les fesses est tombée sur la mauvaise personne. La malheureuse est décédée peu après l’intervention. Tuée à coups de silicone dans l’arrière-train. Quelle mort triste !

Kelly Mayhew, 34 ans, est arrivée à New York le 30 mai en compagnie de sa maman. Son but? S’offrir des fesses plus voluptueuses grâce à une femme médecin du Queens qui devait lui injecter du silicone. La malheureuse a eu affaire à une chirurgienne de pacotille. Elle n’est jamais rentrée à la maison.

Le rendez-vous s’est déroulé dans un appartement faisant également office de cabinet médical, situé au sous-sol d’une maison. La jeune femme et sa mère sont arrivées à 17h. Presque immédiatement après l’injection, Kelly s’est sentie mal, éprouvant des difficultés à respirer. Sa maman a tenté de la réanimer, ordonnant à la «doctoresse» d’appeler les urgences. Là, cette dernière a attrapé ses clés et s’est enfuie au volant de sa voiture. La victime, elle, a succombé à l’hôpital.

LIRE SUR MAMAFRIKA TV: GLUTÉOPLASTIE. Beauté: mais qui a dit aux femmes noires qu’elles étaient moches ?

Cinq injections sans problème

«La cause du décès est une embolie systémique due à des injections de silicone cosmétique dans les fesses. La mort a été causée par homicide», a déclaré Julie Bolcer, porte-parole du Bureau du Médecin Légiste de la ville. Une précédente autopsie n’avait permis d’aboutir à aucun résultat probant. Peu après le drame, l’avocat de la «chirurgienne» avait trouvé un arrangement avec les enquêteurs pour qu’elle se rende, mais elle ne s’est jamais montrée.

La NYPD pense que cette personne vit désormais en Angleterre. Le cas de Kelly Mayhew est actuellement examiné par un grand jury. S’ils obtiennent un acte d’accusation, les procureurs pourront alors entamer une procédure d’extradition. La jeune femme, admiratrice de Beyoncé et de Nicki Minaj, postait régulièrement des photos de ses rondeurs sur Facebook. Selon sa mère, Kelly était en bonne santé et avait déjà subi cinq injections pour faire gonfler ses fesses. C’est un ami de la famille qui lui avait arrangé ce rendez-vous fatal.

(joc)