Le Front Al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaida, a annoncé vendredi 31 juillet qu’il détenait un certain nombre de rebelles entraînés par les Etats-Unis, les qualifiant d’« agents de l’Amérique ».

En effet, le chef de la « division 30 », Nadim Al-Hassan, et un certain nombre de ses hommes ont été enlevés mardi soir dans une zone rurale au nord d’Alep.

Dans un communiqué, le Front Al-Nosra lance également une mise en garde aux insurgés qui seraient tentés de prendre part au « projet américain ». Le groupe djihadiste ajoute qu’un certain nombre de ses combattants ont été tués par des frappes récentes de la coalition conduite par les Etats-Unis.

Lire la suite