2

Atroce, cruel, innommable. Fadi Ammar Zidan, 19 ans, jeune soldat syrien alaouite, a été exécuté par Daesh de la manière la plus atroce qui soit. Son tort est celui de défendre son pays. Après l’avoir rasé approximativement, ses geôliers sont passés à la vitesse supérieur, en le faisant passer sous un char.

Ceux qui soutiennent Daesh sont aussi criminels qu’eux. Cardiaques, s’abstenir donc. Une mise en scène macabre. Un véritable crime contre l’humanité. Jugé sommairement, rasé de façon humiliante, le soldat, ligoté aux pieds et aux mains, il est finalement conduit sur une route. Il fait face à un tank qui fonce sur lui. Il ne peut donc pas se dégager quand le gros engin l’écrase. Son corps en lambeaux gît au sol, la tête est complètement explosée.

Il ne sert à rien d’aller au bout de la vidéo. Elle est d’une violence inouïe. Contentez-vous des images, si vous êtes courageux…

LIRE LA SUITE