bébé

MamAfrika TV | Par Allain Jules

Être en bonne santé est un privilège. Une chance qu’il ne faut pas bouder, malgré les problèmes que nous pouvons rencontrer. A 8 ans, on ne rêve que de dînette ou de poupées, de princesse et de jeux. Pas pour cette petite fille américaine, qui subira bientôt une opération…

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter 

Le corps médical n’avait jamais vu ça. Chrissy Turner, une petite fille de 8 ans vivant à Centerville (Utah), a appris le mois dernier qu’elle souffrait d’un cancer du sein. La fillette pourrait bien être la plus jeune patiente jamais atteinte de cette maladie, rapporte ABC Utah. «A la mi-octobre, elle est venue vers nous. Elle nous a dit qu’elle avait une bosse au niveau de la poitrine et qu’elle avait peur», raconte Troy, le papa de Chrissy.

La terrible et incroyable nouvelle est tombée après une batterie de tests: la fillette souffre d’un carcinome sécrétoire juvénile, une forme rare de cancer du sein. «Seule une personne sur un million en souffre (…) J’ai craqué. Je m’inquiète chaque jour pour ma famille, pour mon mari, et maintenant pour ma petite fille», confie Annette, sa maman. Il faut dire que les Turner, qui ont une autre fille âgée de 16 ans, n’ont pas été épargnés par la vie. Annette a survécu à un cancer du col de l’utérus et Troy a appris qu’il était atteint d’un lymphome non hodgkinien (un cancer du système lymphatique) quand Chrissy n’était encore qu’un bébé.

«J’espère y arriver»

«Elle était notre thérapie quand il devait suivre sa chimiothérapie. Elle nous faisait toujours rire et elle avait la sagesse de quelqu’un de bien plus âgé qu’elle», raconte Annette. Les parents de Chrissy savent qu’une lutte acharnée attend leur enfant. La fillette devra, dans un premier temps, subir une mastectomie. Une perspective qui inquiète l’écolière, mais elle s’efforce de rester courageuse: «J’ai eu peur quand j’ai appris la nouvelle. Mais je savais que je pouvais combattre la maladie et j’espère y arriver», confie Chrissy.

Les amis des Turner ont lancé une collecte de fonds (clic) sur le web pour aider la famille à payer le traitement de la petite. En neuf jours, près de 60 000 dollars avaient déjà pu être récoltés. «Nous continuerons de nous battre, à faire tout ce que nous pourrons pour qu’elle sourie et rie tous les jours, et à garder la tête haute pour surmonter cela», assure Annette.