zep

zep

Face à la réciprocité russe, l’Europe occidentale crie au loup, lance des cris d’orfraie. Étonnant, non ? Ainsi, ces derniers pensent et trouvent légitime de sanctionner, d’insulter et d’interdire les autres. Quand ça les frappe à leur tour, ça devient anormal. Mais pour qui se prennent-ils ces cuistres ? Oui, la Russie a sanctionné 89 « personnalités » qui sont désormais interdites de séjour en Russie. Il y a dans le lot quatre Français. 

Qui a donc le droit d’établir des listes noires ? Visiblement, si l’on en croit l’Occident, elle seule. Quant aux autres, hors de question qu’ils le fassent. C’est mal connaître la Russie. Oui, maintenant, c’est liste noire contre liste noire. La guerre froide entre l’Union européenne et la Russie se poursuit donc, au-delà des sanctions économiques, par une restriction de la libre-circulation des hommes.

Dans les Français sanctionnés, Henri Malosse, président du Comité économique et social européen, le faussaire Bernard-Henri Lévy Botul, Bruno Le Roux le patron des députés socialistes au Palais Bourbon, et Daniel Cohn-Bendit.

Leurs indignations sont à l’image de leur cuistrerie…