Un mari jaloux comparaît depuis ce lundi devant la Cour d’assises du Val-d’Oise (banlieue parisienne). En janvier 2012 à Garges-les-Gonesses, ce père de famille sexagénaire avait découvert dans le sac de son épouse la photo du chanteur de zouk Francky Vincent.

Cette trouvaille l’avait rendu fou. Convaincu qu’il s’agissait de l’amant de sa femme, il avait attaqué la malheureuse à coups de machette. La femme de 57 ans avait rapidement succombé à des blessures à la tête.

Signes de schizophrénie

«C’est un homme qui s’exprime très peu et évoque toujours aujourd’hui cette photo qui a provoqué sa colère», a indiqué l’avocate de l’accusé, Me Sonia Barthélémy, au «Parisien». Un expert a décelé des signes de schizophrénie chez l’accusé, sous traitement neuroleptique.