Licra

LicraC’est donc à ça que servent nos impôts, nous, les contribuables, qui font vivre ces associations croqueuses de diamants ? En vivant de viatiques, ces associations de la haine autoproclamées antiracistes se permettent tout. Mais où va la France ? Le site infos-bordeaux s’insurge contre ces méthodes fascisantes. La Licra Strasbourg, avec le même « comédien », avait fait la même chose avec la venue de Dieudonné…

Lisez ça:

Face à la venue de l’humoriste Dieudonné le vendredi 12 juin à Bordeaux, la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) souhaite cette année riposter sur le même registre.

En effet, après les tentatives d’interdictions du spectacle, qui se sont toutes saluées par des victoires de Dieudonné devant les tribunaux, Clothilde Chapuis, président de ce lobby en Gironde, organise, « avec le soutien du Délégué Interministériel à la Lutte contre le Racisme et l’Antisémitisme et la Ville de Bordeaux » un spectacle avec le clown Pierre Fatus.

Ce spectacle sera suivi d’une table ronde avec Yves Harté, directeur adjoint et éditorialiste du journal Sud-Ouest et Urbs, l’un des dessinateurs du même journal. Cette participation à un événement de la Licra permet de mieux comprendre la médiatisation importante d’un groupuscule vivant majoritairement de subsides publics.

Ainsi donc, avec nos sous, la Licra finance des clowns insignifiants, sans consistance et sans talent. Pauvre France !

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=3JtRiPEqaEg&w=640&h=360]

>>> DECOUVREZ CE TALENT (clic)