usa-iran-un

Washington, par sa diplomatie officielle et ses experts de bas de plafond argue et estime donc, sans vergogne, que, l’Iran est resté en 2014 un Etat soutenant le terrorisme international. Et lui dis donc ? Que fait-il en Syrie ? Et ceci, en dépit du processus historique de négociations entre Washington et Téhéran sur le programme nucléaire iranien. Ah, les USA négocient enfin avec les terroristes ? Une vraie bande de dégénérés.

L’Iran a continué de soutenir des groupes terroristes tout autour de la planète, a pointé le département d’Etat dans son rapport annuel mondial sur le terrorisme. La suite est beaucoup plus importante quand on parcours ce document ridicule.

Toute honte bue, Washington dénonce notamment le rôle des Gardiens de la révolution, l’armée d’élite iranienne, et l’appui militaire apporté par Téhéran en Syrie et en…Irak. Tiens donc. Ainsi, la Syrie est un Etat terroriste. Nouvelle découverte. Oser mettre ensuite l’Irak, alors que le monde entier sait que c’est surtout contre Daesh, on se demande bien les « qui » rédigent ce genre de rapport qui font autorité chez des fous…

Dans son rapport, le département d’Etat condamne le soutien de l’Iran au Hezbollah chiite libanais, à plusieurs groupes chiites irakiens et aux groupes palestiniens Hamas et Jihad islamique. Vraiment, dans le registre de l’humour pince-sans-rire, les Américains sont passés maîtres.

Pire, les Etats-Unis dénoncent le rôle soi-disant « déstabilisateur » de l’Iran au Moyen-Orient. On croit rêver…Au juste, les « qui » déstabilisent vraiment le Moyen-Orient ? A noter que, dans cette parodie, après que Cuba ait quitté la liste, pour le bon vouloir des maîtres du monde, la Syrie et le Soudan figurent toujours dans cette liste des pays terroristes. Très amusant, surtout que les vrais Etats qui soutiennent le terrorisme n’y figurent pas…!