Serguei Lavrov et John Kerry (de dos)

L’offensive russe fait passer les Etats-Unis dans toute sa splendeur, celle surtout du mensonge. Ceux qui refusent tout dialogue avec le président légitime Bachar al-Assad ose dire qu’ils ne veulent pas la destruction de la Syrie ? De qui se moque-t-on ?

Les Etats-Unis tentent d’éviter la destruction totale de la Syrie avec ses conséquences pour la région, et la vague d’émigration supplémentaire qu’elle entraînerait, a déclaré lundi à Madrid le secrétaire d’Etat américain, John Forbes Kerry, secrétaire d’État des États-Unis.

Ce n’est pas une blague ça ? Et dire que ces gens refusent pourtant de dialoguer avec la Russie depuis des lustres pour mettre sur pied une vraie coalition contre le terrorisme, pas celle qui bombarde regs, ergs et centrales électriques.

Washington estime avoir la responsabilité « de tenter d’éviter la destruction totale et complète de la Syrie », a-t-il déclaré. Il a confirmé, lors d’une escale à Madrid, une réunion dans les prochains jours avec des dirigeants russes, turcs, et saoudiens pour chercher une solution politique au conflit. Là, il gâte tout. Comment peut-on associer Erdogan et les Saoud, ces vrais terroristes ?

Du moins, les victoires russes sur le terrain font que, les Etats-Unis sont obligés de s’agripper à la nouvelle donne sur le terrain…Ceux qui refuseront de s’arrimer aux Russes seront les grands perdants.

Selon nos informations, les Russes envisagent d’engager dans les prochains jours, des avions supplémentaires. Notre source parle même de plus de 100 nouveaux avions…