zooo

zooo

Daesh respecte étrangement(?) mais scrupuleusement le calendrier américain de la destruction de la Syrie. Le groupe terroriste a fait exploser samedi la prison de Palmyre. Demain la cité antique ? Sans doute.

Dans leur mauvaise foi, des clowns parlent d’un « des symboles de la répression du régime syrien depuis les années 80. ». Ah, Bachar al-Assad était-il aux affaires à cette époque ?