hezbollah_logo

 Par Abdel Bakayoko

N’ayant pas réussi à renverser le pouvoir en place en Syrie et rompre ainsi le maillon de la résistance dans ce pays, les apprentis sorciers ayant à leur tête la belliqueuse monarchie saoudienne, tentent de changer leurs fusils d’épaule. Devant les échecs successifs et répétitifs de leur politique d’agression en Irak et en Syrie, Israël et les pétromonarchies ont vite trouvé un bouc émissaire : le Hezbollah.

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter

Toute la politique du chef de fil, l’Arabie Saoudite, consiste maintenant  à écraser le mouvement de Nasrallah, quitte à faire sombrer tout le Liban dans le chaos et la violence. Tout observateur averti sait que dans le projet des pays du Golfe, la chute de Bachar Al-Assad devait être prolongée par l’arrivée des terroristes au Liban pour attaquer le Hezbollah. Les Wahhabites dans leur haine morbide et injustifiée contre les chiites, Israël dans son projet de se débarrasser d’un mouvement qui fait régulièrement gripper sa stratégie de domination de la région sont unis et solidaires dans cette approche comme le montrent les nombreuses rencontres plus ou moins secrètes entre ces deux pays et leurs satellites.

Lire la suite de cette entrée