topelement

Après la conquête de la ville de Al-Qaryataïn(1), l’État islamique (EI) aurait kidnappé 170 sunnites et plus de 60 chrétiens accusés de « collaboration avec le régime » lors de perquisitions menées dans la ville.

La ville comptait auparavant 18 000 sunnites et 2 000 syriaques, catholique et orthodoxe. Mais selon des chrétiens installés à Damas et originaires de cette localité, il n’y restait plus que 300 chrétiens avant l’assaut de l’EI.

Al-Qaryataïn est un carrefour important qui relie des territoires contrôlés par l’EI: la périphérie est de Homs et l’est de Qalamoun, près de la frontière libanaise. Ce qui signifie que le groupe islamo-terroriste se rapproche dangereusement du Liban.

En outre, la conquête de la ville permet désormais à l’EI de transférer des troupes et du ravitaillement entre ces deux zones.

(1) Al-Qaryatayn est une ville du centre de la Syrie, rattachée administrativement au gouvernorat de Homs. Située au sud-est de la ville de Homs et au sud-ouest de Palmyre, elle se trouve sur une oasis du désert syrien