Camer

Suisse – Cameroun 1-2 (1-0)
24’Crnogorcevic 1-0, 47’Onguéné 1-1, 62’Ngono Mani 1-2

Camer

Commonwealth Stadium,  Edmonton, Canada – Après avoir malencontreusement mordu la poussière face aux championnes du monde japonaises, les Lionnes indomptables se devaient de réagir. Victorieuses de leur première rencontre avec un score sans appel, 6-0 face à l’Equateur, les Camerounaises perdaient leur seconde rencontre devant des Japonaises pas dominatrices pour un sou.

Cette rencontre était décisive. Il ne fallait qu’un seul point aux Suissesses, pour atteindre les 1/4. Quant aux camerounaises, seule une victoire pouvait leur assurer une qualification directe. D’entrée, les camerounaises eurent la maîtrise du sujet. Dominatrices durant les 10′ premières minutes, elles allaient perdre pied peu à peu. Ce petit moment d’endormissement allait voir la Suisse inscrire un but opportunisme et bien construit, par Crnogorcevic, à la 24′. Les Camerounaises se lancèrent alors à l’assaut des gols adversaires, sans réel succès. Mi-temps.

Dès l’entame de la seconde période, les Camerounaises prenaient le taureau par les cornes. Plus techniques et plus physiques, concentrées et surtout virevoltantes, elles revenaient au score très rapidement. Avec les déboulées magiques de l’attaquante Onguéné, le Cameroun égalisait à la 47′. Enganamouit, la star de l’équipe, moins en vue, stabilisait néanmoins l’attaque avec une protection de balle qui faisait merveille et ses dribbles chaloupés. Le Cameroun dominait sans partage.

Puis, arriva le coaching parfait de l’entraîneur camerounais Enow Ngachu, avec l’entrée de Ngono Mani à la 57′, remplaçant la jeune Ajara Nchout. cette dernière s’ilustra quelques minutes après en permettant au Cameroun de mener au score à la 62′. Le Cameroun manquait même, à plusieurs reprises, de tuer le match.

Sempiternel problème: Les primes. Les joueuses camerounaises participent à cette Coupe du Monde sans la moindre prime versée selon les promesses gouvernementales. Elles doivent percevoir chacune à ce jour:

  • 15 millions de Franc CFA prime participation
  • 3 millions de Franc CFA pour le match gagné contre l’Equateur et
  • 3 millions de Franc CFA prime le match gagné contre la Suisse.

Soit 21 millions de Franc CFA (32 014,38 euros)

Gabrielle Aboudi Onguéné

Gabrielle Aboudi Onguéné

Une fille dans le match: Gabrielle Aboudi Onguéné. Elle a été désignée joueuse du match. Cette jeune fille de 26 ans, sociétaire des Louves de Minproff, a éclaboussé ce match de son talent. Docteur ès frappes, agrégée ès roulettes, cette attaquante de 153 cm a donné le tournis aux Suissesses. Par ses dribbles déroutants, sa vélocité, elle était intenable. Elle a, depuis le début de ce tournoi, des statistiques éblouissantes…

Francine Zouga

Francine Zouga

Gros plan: Francine Zouga (27 ans), qui évolue depuis cette année à Genève, au sein du FF Chênois, qui a assuré son maintien en LNB la saison dernière, jouait contre ses amies. La milieu, est notamment passée par le Kazakhstan et Montpellier, avant d’atterrir à Genève. Elle a un frère jumeau…

Les équipes

Suisse: Thalmann; Maritz, Walti, Kuster, Rinast; Bachmann, Moser, Kiwic (65’Bernauer), Dickenmann (80’Remund); Humm (69’Aigbogun), Crnogorcevic.

Cameroun: Ngo Ndom; Ejangue, Awona, Manie, Meffometou; Feudjio, Nchout (57’Ngono Mani); Onguéné (92’Akaba), Yango, Zouga (87’Ngani); Enganamouit.