onu

MamAfrika TV | Par Allain Jules

NEW YORK, Etats-Unis – Le Conseil de sécurité des Nations unies s’est réuni hier, à la demande américaine, français et anglaise, pour disent-ils, demander à la Russie de « sauver la trêve » en Syrie, notamment à Alep. Cette fois-ci, la Russie, par la voix de son représentant à l’ONU, M. Vitaly Tchourkine (photo), a indiqué que son pays sait déjà pourquoi ces derniers souhaitent toujours des trêves que leurs poulains ne respectent pas mais qui leur permettent de se regrouper et de se renforcer.

Lire la suite