isis

Par Allain Jules

Alors que Daesh n’a plus pris un seul pan de terrain syrien, laminé par les frappes russes et l’offensive terrestre syrienne, que cache l’annonce turco-saoudienne ? En effet, la Turquie et l’Arabie saoudite pourraient mener une opération terrestre, disent-ils, contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie. Cette opération tardive est non seulement une provocation, mais aussi une violation flagrante du sol syrien. Le royaume dit vouloir déployer des avions de chasse sur une base turque, a annoncé samedi le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.

LIRE LA SUITE