gbagbo-laurent

Par Feumba Samen

Le procès Gbagbo est comme une cave à secrets. Tous les jours des faits nouveaux. Des interrogatoires et contre-interrogatoires qui révèlent des détails croustillants et significatifs. Faux certificat médical. Des témoins sans témoignages. Des témoins disparus. Des témoins migrants. Des témoins masqués ou invisibles, mais menteurs, qui font des aveux. Une procureure en villégiature. Un substitut du procureur versatile. Un juge-président colérique. Des accusateurs sans éléments probants à charge. Seulement des récits divergents et contradictoires. Une représentante des victimes « hissée au rang de second procureur. » Une défense percutante et déstabilisatrice.

Lire la suite de cette entrée