bleu

Fin de la rigolade !

Fin des patates !

Fin de l’imposture !

Même les Américains sont sans voix, et tentent aujourd’hui d’exister dans l’offensive russe, en déclarant que Moscou ne doit pas gêner leur action. Laquelle ? Là est la vraie question. Si les objectifs sont les mêmes, il n’ont même pas le droit de poser des questions. Tous les terroristes, entendez, ceux qui sont impliqués en Syrie, de près ou de loin avec l’aide apportée aux terroristes sont aux abois. Les discours sonnant faux ne passent plus au niveau propagande…

En effet, ceux qui combattent vraiment le terrorisme sont tout feu tout flamme et frappent tous azimuts. On ne le dira jamais assez, Moscou a laissé faire la coalition anti-Syrie et anti-Assad pendant 4 ans. Aujourd’hui, les choses ont changé. Véritablement. C’est le tournant.   7 jours après le début des bombardements russes, avez-vous encore entendu parler de ces terroristes ? Du moins, dans leurs actions macabres ? Non. Ceci est le fait que, Moscou surveille tout le territoire syrien par des radars et des drones. Les terroristes ne pouvant plus se regrouper, par peur -donc ces coupeurs de têtes ont aussi peur de mourir-, leurs actions sont aujourd’hui quasi nulles.

Tôt ce matin, les bombardements ont repris, à proximité d’Alep, à Palmyre, Raqqa, Hama, Homs, et ailleurs, permettant à l’armée arabe syrienne, et au Hezbollah de fourbir leurs armes en vue d’une opération terrestre de grande envergure qui a débuté. Cette opération a été validé par Vladimir Poutine en personne. C’est la débandade générale. Ne pouvant donc se regrouper pour contrer l’avancée des troupes, il n’y aura que des actions sporadiques de certains membres isolés et téméraires du côté des terroristes.