maroc

Les services des renseignements marocains seraient impliqués dans une affaire de trafic d’armes depuis le sol libyen vers l’Algérie.

Leurs plans consistait à introduire des armes en Algérie depuis la Libye avec la complicité de leurs collaborateurs sur le sol libyen. Ces armes seront remises à leurs « agents » se trouvant en Algérie pour commettre des attaques contre des installations sécuritaires et stratégiques.

A en croire le journal national Echourouk, qui révèle, dimanche, l’information en s’appuyant sur une correspondance confidentielle échangée entre les services secrets marocains avec des conseillers du roi Mohamed VI, les collaborateurs « algériens » du Makhzen seraient des activistes des groupes armés affiliés à Al-Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI).

LIRE LA SUITE