Sukhoï

Les raids aériens menés par l’aviation Russe sur Al-Raqqa, capitale autoproclamée de Daech et ancienne capitale d’été du Calife Abbasside Haroun Al-Rashid au 9e siècle de l’ère chrétienne se sont avérés d’une redoutable efficacité. D’autres raids aériens ont visé Hama, Idlib et Alep.

Des avions de combat russes et syriens ont bombardé la base aérienne de Tabqa, capturée par Daech, en y détruisant l’ensemble des hangars militaires et autres dépôts d’armes et de munitions. Les raids menés par les Russes sont si redoutables que huit grandes organisations terroristes dont l’Armée de la Conquête (Jeich Al-Fath) et Ansar Al-Sham (les Partisans du Levant) tentent d’évacuer les agglomérations dans lesquelles elles étaient retranchées.

Les pays ayant fait partie du groupe dit des « Amis de la Syrie » se retrouvent dans le plus grand embarras:  les Russes ne font pas semblant de bombarder; ils bombardent pour de vrai.

Comment donc protéger des bombes Russes la pléthore de groupes terroristes armés financés et soutenus par les alliés sans éveiller les soupçons de quelques opinions publiques anesthésiées par la propagande officielle et la narration officienne sur ce qui ce passe en Syrie? Voilà ce qui explique la nervosité des dirigeants des pays de l’Otan et leurs alliés Arabes ainsi que leurs déclarations insolites sur la question syrienne allant jusqu’à rappeler au président Poutine la nécessité d’épargner leurs protégés sur le terrain.

L’Otan semble préoccupé par la volonté russe d’établir une zone d’interdiction de survol [A2/AD (Anti-Access/Access Denial)] au dessus des régions côtières de la Syrie.

L’intervention russe n’a pas seulement détruit des positions de Daech et de Jabhet Ennosra (Al-Qaïda) en Syrie mais également fait voler en éclats la dernière paille de l’empire: les deux groupes ne sont en réalité que des sous-traitants de sa stratégie.

(strategika51)

La fuite collective des Daechistes de la ville syrienne de Raqqa vers l’Irak

IRIB- Après que les avions de combat russes ont lancé des frappes contre le groupe terroriste Daech, dans la ville de Raqqa, plusieurs Daechistes ont pris la fuite vers les frontières avec l’Irak.

Selon le rapport de Farsnews, après les raids aériens des avions de combat russes, les Daechistes sont en train de fuir Raqqa.

«Un grand nombre de familles des Daechistes ont quitté Raqqa, à destination de l’Irak. Dans les rues de Raqqa, on voit de nombreux Daechistes», a rapporté le site d’information An-Nachrah.

Les Daechistes, chargés de la protection de la ville de Tal Chams, dans le Nord de Raqqa, ont pris la fuite.

Selon ce rapport, les avions de combat russes ont mené des opérations d’envergure, dans les villages d’Al-Mariaaya, d’Al-Bou Omar et d’Al-Boulil, à Raqqa, contre les positions de Daech.

Les avions de combat russes ont commencé, mercredi, leurs opérations contre les terroristes, en Syrie, infligeant, selon certains rapports, de lourdes pertes en vie humaine à ces groupes terroristes.

Alors que la coalition occidentale anti-Daech a, seulement, pris pour cible Daech, dans des endroits particuliers, et de manière limitée, les Russes ont attaqué tous les groupes terroristes, en Syrie.

(sahartv.ir)