poutine hamilton

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix de Russie de Formule 1, dimanche à Sotchi, devant l’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) et le Mexicain Sergio Pérez (Force India).

En présence du président russe Vladimir Poutine, le pilote britannique Lewis Hamilton, a encore enfoncé le clou en tête de la Formule 1. Parti de la première ligne, le double champion du monde a profité de l’abandon de son coéquipier Nico Rosberg, dès le 8e tour, en raison d’un problème de panne d’accélérateur, pour rafler sa 42e victoire en F1 et se rapprocher d’un 3e titre mondial.

Hamilton dispose désormais de 66 points d’avance sur Vettel, qui est désormais 2e du classement pilotes, et 73 sur Rosberg. Il aura donc besoin de marquer neuf points de plus que Vettel, et deux de plus que Rosberg, au GP des USA, le 25 octobre, pour être sacré.


Hamilton a été félicité sur le podium par Vladimir Poutine, le président de la Russie, et a coiffé une chapka au couleurs de Pirelli, le fournisseur exclusif de la F1, dont le contrat va être reconduit pour trois ans, de 2017 à 2019.