Image: Keystone
Image: Keystone

Image: Keystone

Tout a commencé à Milan. Le président russe Vladimir Poutine s’est présenté tout sourire à Expo Milano, à Milan, ce mercredi. Altier, il a déclaré sur place, à l’attention de l’Occident, que, «les sanctions ne fonctionnent plus. Vladimir Poutine a vu de nombreux partisans (lien en dessous), de toutes origines, qui l’ont acclamé quand il a fini son tour de l’exposition universelle milanaise avant de mettre le cap sur Rome.

sauvez

Il est arrivé en retard au Vatican où le Pape François l’attendait. Le Saint père a demandé, à propos du conflit en Ukraine, à toutes les parties l’application des accords de Minsk. Une façon à lui de dénoncer le G7 qui s’est tenu en Allemagne en l’absence ridicule de la Russie.

Le Pape François a ensuite offert à son homologue, un médaillon représentant «l’Ange de la paix», «qui vainc toutes les guerres» et «parle de solidarité entre tous les peuples», ont rapporté des journalistes présents. Le président russe a été reçu pendant 50 minutes par le Pape, en présence d’interprètes.

>>> Le triomphe de Milan