violent

Ah, les USA ! La promptitude avec laquelle ce pays veut faire la loi partout, notamment avec le dernier épisode FIFA fait sourire. Du grand-guignolesque ! Avec un zèle toujours renouvelé, la police américaine n’aime pas vraiment la couleur noire. Or, avec un président noir, une ministre de la justice noire, il faut avouer que cette impunité de la police dépasse l’entendement. En intervention devant une piscine où une fête aurait dégénéré, un policier a terrorisé des ados – noirs bien entendu-, en dégainant ses menottes à tout-va et son arme. Il a été suspendu. Est-ce suffisant ? Que nenni ! 

Un dizaine de policiers sont intervenus vendredi après-midi à la piscine communale de McKinney (Texas). Selon des témoins, une fête avait dégénéré et des bagarres avaient éclaté entre plusieurs jeunes, relate le «New York Daily News». Selon Brandon Brooks, qui a filmé l’intervention de la police, tout commence par une dispute entre une mère et sa fille. L’arrivée des forces de l’ordre provoque alors une gabegie générale, entre hurlements et fuites dans tous les sens.

Le caporal Eric Casebolt, qui a pris les commandes de l’opération, court à droite et à gauche, hurlant aux adolescents, de s’étendre sur le sol. Quand ils n’obtempèrent pas, le policier les attrape par la tête et les force à s’asseoir. «Monsieur, on était juste venus fêter un anniversaire», tente d’expliquer un jeune homme. Les agents passent les menottes «sans aucune raison», décrit l’auteur de la vidéo sur YouTube.

Il dégaine son arme

«Vous êtes tous en train de me faire courir (…) sous le soleil parce que vous voulez foutre la merde par ici», lance le caporal Casebolt à un groupe de jeunes assis dans l’herbe. Il ordonne ensuite à un groupe de filles de s’en aller avant de s’en prendre violemment à une adolescente noire de 14 ans, 14 ans, 14 ans, 14 ans. «Le visage à terre!», hurle l’agent à la fille en bikini, avant de s’asseoir sur son dos. Un jeune essaie d’intervenir mais le flic dégaine son pistolet et le pointe sur lui, avant d’envoyer deux de ses collègues à sa poursuite. La jeune fille, en pleurs, est immobilisée au sol pendant de longues minutes, pendant que le caporal hurle aux curieux de «dégager».

Après avoir visionné cette vidéo, les autorités ont fait part de leur «préoccupation». Une enquête a été ouverte et le caporal Casebolt a été suspendu. Tous les adolescents apparaissant sur la vidéo ont été relâchés et rendus à leurs parents. Greg Conley, chef de la police de McKinney a déclaré dimanche qu’un adulte avait été arrêté pour avoir gêné la police et tenté de fuir. Selon le «New York Daily News», il s’agit du jeune homme qui avait essayé d’aider l’adolescente et qui s’était retrouvé sous la menace d’un pistolet.

Une vraie honte.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=M10HJnNQWCs&w=640&h=360]

(joc & Allain Jules)