Les choses se précisent. La Russie ne lâchera jamais la Syrie, encore moins le président Bachar al-Assad. C’est acté. En effet, la Syrie, malgré quelques prises de Daesh sur le terrain, est en train de gagner la guerre. Ça vous en bouche un coin ? Normal, vous lisez trop la presse mainstream.

//platform.twitter.com/widgets.js

LIRE LA SUITE